L'École de la rue...

Depuis 2013, Cité Zen fait son chemin parmi une audience qui ignore encore que la route est loin d’être un lieu anodin : ces tout-petits (bouts de chou, comme nous adultes aimons à les appeler) qui empruntent la voie publique plus souvent seuls qu’à nos côtés. Le succès des actions régulières en collaboration avec le ministère de l’Education et des Ressources humaines nous révèlent, d’année en année, combien il est possible de toucher nos enfants et nos jeunes à des valeurs comportementales.


C’est à travers l’éducation, qui participe à la construction de son identité en tant qu’être humain, que l’enfant doit prendre la mesure de son statut d’acteur – et non d’agent – de son développement. C’est donc à l’école – mais aussi à la maison – qu’il apprendra et comprendra que la route nous interpelle davantage sur notre façon d’être que sur nos capacités d’avoir la priorité sur l’autre. Partant de ce postulat, la rue, tout à coup, devient un terrain d’apprentissage. Une école.


Vivo Energy Mauritius, à travers Cité Zen, est particulièrement attentive à cette cible parce que celle-ci constitue un groupe d’âge où l’orgueil et l’estime de soi commencent à se mettre en place, d’où une plus grande potentialité à changer. « J’apprends et j’agis pour moi, mais aussi pour montrer et donner l’exemple ». Remarquez que lorsqu’un adulte apprend d’un enfant, il se sent plus investi pour agir en conséquence.


Cité Zen mise sur la valorisation des comportements sécuritaires auprès des enfants en milieu scolaire en s’appuyant sur des valeurs telles que la créativité, la méritocratie et la reconnaissance. L’expérience nous a montré que sans incitations, nous ne pouvons aller trop loin : l’enfant participatif, créatif, coopératif se reconnaît mieux. Et plus. Voire plus durablement.


Seuls l’apaisement et l’ajustement de nos comportements individuels face aux hostilités routières intrinsèques (infrastructures insuffisantes et inadaptées, forte densité automobile) peuvent entraîner à terme une inflexion dans la courbe de mortalité routière. La rue est une école. Nos enfants nous le rappellent chaque jour. Soyons-y attentifs.



Extrait d'un papier d'opinion - Le Mauricien

Par Kiran Juwaheer

Managing Director

Vivo Energy Mauritius

5 vues